‘Diên Biên Phù, Le Récital’

« Diên Biên Phù, joli nom pour un naufrage… »

Ainsi commence ce récital, porté par la voix habitée de Capitaine Alexandre et les notes indigo de Caroline Bentz, au piano. Mystique magie, symbiose des mots et de la musique, émotion bleue. Capitaine Alexandre et Caroline Bentz se livrent et délivrent une partition sensuelle et sensible, poétique et musicale du premier roman de Marc Alexandre Oho Bambe.

Nous sommes bien à Diên Biên Phù.

Le temps d’un chant d’amour, fou. 

Fragment d’éternité.

Sur fond de guerre.

  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter
  • YouTube