Calvin Yug

Artsiste Associé

Calvin Yug est batteur, percussionniste, chanteur, auteur et compositeur. Son travail résulte des frictions et des fusions entre différentes cultures (musicales). De l’Afrique, de l’Europe, de l’Amérique latine et de l’Asie, de la musique traditionnelle au jazz en passant par la musique contemporaine. En réaction à une standardisation libre du son; il explore des univers sonores électroniques en raisonnance avec les differents thèmes abordés à travers des synthétiseurs modulaires de son set. Calvin Yug vit ainsi son art comme un lien entre les générations et les cultures dans leurs spécificités propres. Son esthétique artistique invite à un voyage techno et ethno-historique. 

De nombreuses collaborations à son actif : Diana HAMILTON (USA), Frédéric NEVCHEHIRLIAN (Marseille), Leila SCHAYEGH (Suisse), MINNA RASKINEN (Finland), Marc Alexandre OHO BAMBE (Lille), Groupe Bumcello (Paris), AKIRA SUNRISE (Japon), Keri Chryst (USA), Gaël Faye (Rwanda), Vincent Ségal (Nantes) Gino Sitson (USA), Kainkollektiv (Bochum), Perstin Pohle (Düsseldorf), TAK (Berlin), Manu Dibango (Paris), NORA KAM (Germany), Gassandji (Congo)…

En tant que directeur artistique il créé en 2011 le festival international des musiques de l’oralité Quartier sud et en 2015 le musée des Arts vivant du Cameroun. 2016 la plateforme de d’échanges culturelles Art action à Vincennes en France.

Style musicale

Jazz & Slam Bantu

Un style qui ne prétend pas rentrer dans le domaine syndical d’un jazz calibré et normé, mais une élaboration dans laquelle le vrai jazz percute l’âme de l’Afrique par les tam-tams, balafons, maracas et flûtes pygmées et la déclamation des récits des griots en français, anglais et langue bantu.

A travers des textes riches en images, chantés ou même déclamés par des voix syncopées sous un fond de musiques rythmées et entraînantes, les musiciens bantu perfectionnent leur flow, diction et expression scénique qui vous plongent dans un nouvel univers, où les mots sont libres d’occuper l’espace à leur guise sans être prisonniers des barres de mesure. Une Odyssée musicale qui donne à voir une âme éprise de liberté, une Afrique digne et dynamique. Par cette synthèse forte, les musiciens, slammeur et conteurs, présentent avec générosité le résultat de leur travail de création tel un moment de partage, d’amour, de paix entre les peuples.