Revoir un printemps

 

Ce projet est une O.P.A. – Opération Poétique Absolue.

La poésie, partout, tout le temps.

Les voix des Belles Personnes tracent le fil d’or de Revoir un printemps.

Parce que la poésie ne s’arrête pas au printemps et parce que le printemps poétique est éternel, nous voulons garder la poésie au cœur, au-delà d’une seule saison. Et de poésie, inonder l’univers. Avec Revoir un printemps, les mots et les chants de la poésie résonnent dans les têtes et les corps des hommes.

Ainsi, nous offrons des poèmes chaque jour, en tous lieux.
Remplir le monde réel et le monde virtuel de beauté. La poésie sonne et chante inconditionnellement. La poésie accapare l’espace.

Avec Revoir un printemps, nous appelons et mettons à l’honneur les poètes des répertoires classiques mais aussi les poètes et poétesses contemporain.es ou plus confidentiel.les, francophones et du monde entier. Nous voulons faire entendre les poésies de tous les continents et de tous les horizons ; tisser la toile universelle de leurs mots. Que par nos voix, ils et elles quittent les livres et prennent leur envol.

En ces temps où l’incertitude et les angoisses prennent parfois le dessus, Revoir un printemps tend à créer des espaces de beauté et à rappeler son urgence au cœur de la vie et des existences.

Les poèmes se trouvent ici et là…

Les mains d’Elsa – Louis Aragon

Toi l’eau, soit une corde à ma guitare – Mahmoud Darwich

Psaume – René Philoctète

Ton poème – Jean-Pierre Siméon

Epargne moi l’odeur du temps – Alicia Gallienne 

Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage – Maya Angelou

Une maison là-bas – Abdellatif Laabi

Deux minutes de la rose – Tanja Kragujevic

Commune présence – René Char

Le monde est un couteau – L.Juniper

Omabarigore – Davertige

Dans la splendeur de la nuit – Dany Laferrière

Et pourtant je m’élève – Maya Angelou